Là-Haut propose aux habitants, aux usagers d’un territoire de grimper dans leurs arbres pour prendre de la hauteur et imaginer ensemble des aménagements et modes de vie plus harmonieux. 

Grimper dans un arbre, c’est changer de regard sur son environnement, vivre la biodiversité, envisager l’écologie sociale d’un point de vue pragmatique.

Prendre de la hauteur avec Là-Haut

Là-Haut dispose de plates-formes pour se poser à la cime des arbres et contempler, dessiner, réfléchir, discuter et considérer les arbres de manière sensible.

Grimper dans un arbre, c’est le reconnaitre, comprendre comment il vit, prendre en compte sa place dans la biodiversité…

La-Haut imagine des projets de plusieurs jours autour d’un quartier, d’une zone rurale pour favoriser la participation citoyenne sur ces questions d’aménagement et de développement des territoires.

L’exemple des Aires Terrestres Educatives (ATE) :
Projet tripartite entre une école, l’Agence Française pour la Biodiversité et Là-Haut
Impliquer des élèves de cycle 3 sur la préservation et la valorisation pédagogique d’une zone sensible. Conjuguer l’expérience de terrain avec l’apprentissage de savoirs théoriques. Là-Haut intervient à travers ses pratiques d’Education à la Citoyenneté Internationale  et la Grimpe d’Arbres. 

Ces projets s’adressent à : 
– des collectivités : conseil départemental (agences…), mairie, EPCI…
– des aménageurs 
– des établissements scolaires
– des associations 
– des collectifs d’habitants
– …